Remplacements pour commotion cérébrale

Contexte du test 

À l’issue d’un large processus de consultation visant à trouver les moyens d’améliorer la gestion des cas de commotion cérébrale potentielle en cours de match, l’International Football Association Board (IFAB) a approuvé, lors de sa séance de travail annuelle, la réalisation d’un test portant sur la mise en place de « remplacements pour commotion cérébrale » permanents supplémentaires par toute compétition désireuse d’y participer (sous réserve de l’approbation de l’IFAB).

L’IFAB est convaincu qu’en cas de commotion cérébrale potentielle, il convient d’assurer la protection du joueur en facilitant sa sortie définitive du terrain sans que cela n’entraîne de mise en infériorité numérique de son équipe.

Une telle approche :

  • permet d’éviter qu’un joueur subisse plusieurs commotions cérébrales au cours du même match, sachant que cela peut avoir des conséquences désastreuses ;
  • envoie un message fort (en cas de doute, il faut sortir le joueur) en matière de protection de la santé des joueurs ;
  • autorise le remplacement du joueur et évite aux équipes qui accordent la priorité au bien-être de leurs joueurs de se retrouver en désavantage numérique et tactique ;
  • facilite le travail de l’équipe médicale, qui peut ainsi prendre sa décision de façon plus sereine ;
  • est facile à mettre en œuvre et applicable à tous les niveaux du football, notamment aux échelons les plus bas, où il n’y a souvent ni médecin, ni personnel médical qualifié ; et
  • va dans le sens des recommandations formulées par les groupes d’experts (par exemple, le groupe d’experts sur les commotions cérébrales).

 Le « remplacement pour commotion cérébrale » est activé dans le cadre d’autres protocoles et procédures, comme le report de la reprise du jeu – jusqu’à trois minutes, ou plus si la blessure est grave – pour permettre l’évaluation par le personnel médical de l’équipe (si présent) sur le terrain. En outre, même si cela dépasse le cadre des Lois du Jeu, il est fortement recommandé de mettre en pratique les protocoles de reprise de l’entraînement et de retour au jeu dès l’issue du match.

Protocoles de test

Deux protocoles de test ont été approuvés dans le cadre des « remplacements pour commotion cérébrale » permanents supplémentaires. L’un doit être appliqué dans son intégralité. Seules sont autorisées les dérogations mentionnées dans ces documents.

Protocol AProtocol A

Conditions de participation

Chaque protocole de test peut être appliqué à partir du 1er janvier 2021 dans quelque compétition et à quelque niveau que ce soit. Les compétitions organisées sous l’égide des confédérations et fédérations nationales doivent soumettre une demande de participation à l’IFAB.

Informations requises dans le cadre de la participation au test

Chaque organisateur de compétition doit recueillir les retours liés au football et les transmettre à l’IFAB. De plus, le cas échéant, les informations médicales doivent également être recueillies et transmises à la FIFA pour que le test soit évalué en bonne et due forme.

Compétitions participantes

(cliquez sur l’icône pour consulter les compétitions nationales)

Aucun

Calendrier de la procédure

Placeholder

Le calendrier initial prévoit une période de test de 20 mois se terminant le 31 août 2022. En fonction des résultats, ce calendrier pourra être revu en cours de route.

Questions fréquentes