NOTES ET MODIFICATIONS

Modifications générales

En raison de l’universalité des Lois du Jeu, le football est identique dans tous les coins du monde et à tous les niveaux. En plus de créer un environnement « équitable » et sûr permettant à tout le monde de pratiquer le football, les Lois du Jeu doivent également inciter à la participation et procurer du plaisir.

Historiquement, l’IFAB a laissé les fédérations nationales modifier certaines sections « organisationnelles » des Lois du Jeu pour certaines catégories de football. Cependant, l’IFAB estime que les fédérations nationales devraient être en mesure de modifier la façon dont le football est organisé si cela profite au jeu dans leur pays.

La façon dont on joue au football et dont un match est arbitré devrait être identique sur chaque terrain de football du monde, de la finale de la Coupe du Monde de la FIFA™ à un match dans le plus petit des villages. Cependant, selon les besoins du football national de chaque pays, les fédérations nationales devraient pouvoir déterminer la durée d’un match, le nombre de personnes pouvant y participer et comment sanctionner certains comportements injustes.

Toutes les fédérations nationales (ainsi que les confédérations et la FIFA) ont la possibilité de modifier certaines des sections organisationnelles suivantes des Lois du Jeu pour le football dont elles sont responsables :

Pour tous les niveaux :

  • nombre de remplacements que chaque équipe est autorisée à effectuer, le maximum étant cinq*, à l’exception du football de jeunes, pour lequel le nombre maximal est déterminé par la fédération nationale, la confédération ou la FIFA.

*Voir également la Loi 3 pour les conditions applicables lorsqu’une prolongation est disputée et les détails concernant le nombre maximum d’opportunités de remplacements.

Catégories de jeunes, vétérans, handicapés et football de base :

  • dimensions du terrain
  • circonférence, poids et matière du ballon
  • dimensions des buts
  • durée des deux périodes (de durée égale) du match et deux périodes de la prolongation (de durée égale)
  • utilisation de remplacements libres
  • utilisation d’exclusions temporaires (prisons) à la place de certains/tous les avertissements (cartons jaunes)

De plus, pour permettre aux fédérations nationales de disposer d’une souplesse supplémentaire pour développer leur football national, les modifications suivantes concernant les « catégories » de football s’appliquent :

  • les fédérations nationales, les confédérations et la FIFA ont la possibilité de décider des contraintes d’âge pour les catégories de jeunes et vétérans.
  • Chaque fédération nationale pourra déterminer quelles compétitions aux plus petits niveaux de football sont désignées comme étant du football « de base ».

Autorisation pour d’autres modifications

Les fédérations nationales ont la possibilité d’approuver différentes modifications pour différentes compétitions et ne sont donc pas obligées de les appliquer uniformément ou dans leur intégralité. Cependant, aucune autre modification n’est autorisée sans la permission de l’IFAB.

Les fédérations nationales doivent informer l’IFAB de la façon dont elles utilisent ces modifications, et à quels niveaux, car ces informations, et notamment les motifs de l’utilisation des modifications, pourraient permettre d’identifier des stratégies de développement que l’IFAB peut ensuite partager
pour contribuer au développement du football d’autres fédérations nationales.

Par ailleurs, l’IFAB souhaiterait fortement connaître d’autres modifications potentielles des Lois du Jeu qui permettraient d’accroître le taux de participation, de rendre le football plus attrayant et d’en promouvoir son développement dans le monde entier.